Bibliographie

Actualité

Envie d'entreprendre

Un CPI blogueur

Intellectual-Property-WebNews - IPWEBNEWS

KM Richard Collin

Contacts

  • Marc de Fouchécour
    Inventeur, mathématicien, professeur à l'ENSAM et surtout un des meilleurs spécialistes du KM en France. Marc est à la croisée des chemins de l'Innovation, du management des connaissances, et de la PI.
  • Yann de Kermadec
    Inventeur, passionné par l'innovation, Yann conseille de nombreuses entreprises pour la mise en place et l'animation d'une politique d'innovation.
  • Denis ETTIGHOFFER
    Conseil en organisation, auteur d'essais décoiffants et conférencier brillant, Denis apporte une vision originale de l'évolution du monde.
  • Etienne KRIEGER
    Docteur ès sciences de gestion à Paris-Dauphine, est cofondateur de NAVIDIS, Etienne est l'animateur infatigable d'une immense communauté de jeunes entrepreneurs.
  • Jean-Sébastien LANTZ
    Enseignant chercheur en économie de l'innovation.
  • Richard Collin
    Pape du KM, manager du futur, organisateur du salon Innovation et KM. Un personnage incontournable !
  • Un excellent confrère blogueur

Liste des notes

« SATT : chapitre 2 | Accueil | Inventions de salariés : retour à la case départ... »

20 janvier 2011

Commentaires

Futés comme des renards,
mais qu'est-ce qu'ils « goupil » ?

http://storage.canalblog.com/15/70/438822/27237034.jpg

ton blog est très utile et il fourmille d'infos pertinentes,bravo!

Merci à Pierre pour cette information. Le droit du secret d'affaires fait l'objet actuellement de nombreuses initiatives. Je me permets de signaler - sans excès de modestie, car j'y suis intervenu - le colloque qui s'est tenu à l'Assemblée nationale le 18 octobre 2010 sous la présidence de Bernard Carayon. Les actes de ce colloque sont accessibles sur http://www.fondation-prometheus.org/publish/Actes_du_colloque_18%20octobre_2010.pdf. Bonne lecture !

Francis Hagel

Il est dommage que ce texte ne se focalise que sur les nouvelles technologies. La plus grande menace n'est pas celle du "grand méchant pirate" mais bien du personnel incorrectement formé.

Quid de lanceurs d'alerte dans ce texte? Sans parler des infractions, toutes sortes d'obligations morales sont à la charge des sociétés. Dévoiler des entorses à ces devoir ne semble pas couvert.

Encore une fois, la notion d'information n'est pas définie. Il serait bon de la déterminer en premier lieu.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.