Bibliographie

Actualité

Envie d'entreprendre

Un CPI blogueur

Intellectual-Property-WebNews - IPWEBNEWS

KM Richard Collin

Contacts

  • Marc de Fouchécour
    Inventeur, mathématicien, professeur à l'ENSAM et surtout un des meilleurs spécialistes du KM en France. Marc est à la croisée des chemins de l'Innovation, du management des connaissances, et de la PI.
  • Yann de Kermadec
    Inventeur, passionné par l'innovation, Yann conseille de nombreuses entreprises pour la mise en place et l'animation d'une politique d'innovation.
  • Denis ETTIGHOFFER
    Conseil en organisation, auteur d'essais décoiffants et conférencier brillant, Denis apporte une vision originale de l'évolution du monde.
  • Etienne KRIEGER
    Docteur ès sciences de gestion à Paris-Dauphine, est cofondateur de NAVIDIS, Etienne est l'animateur infatigable d'une immense communauté de jeunes entrepreneurs.
  • Jean-Sébastien LANTZ
    Enseignant chercheur en économie de l'innovation.
  • Richard Collin
    Pape du KM, manager du futur, organisateur du salon Innovation et KM. Un personnage incontournable !
  • Un excellent confrère blogueur

Liste des notes

« Patent troll vs Start-up : l'expérience américaine | Accueil | Ne pas confondre "ordonnance de saisie-contrefaçon" et "commission rogatoire" ! »

03 février 2013

Commentaires

Je vous suis à 100 % dans ce post sauf pour la partie où vous contestez l'intérêt économique du logiciel libre. Rappelons quand même qu'un nombre croissant de logiciels libres sont développés et utilisés par des entreprises innovantes (Android, Apache,...)!

Je pense la protection de l'innovation impliquant l'utilisation de logiciels nécessite un bon mix entre protection par droit d'auteur, par brevet et recours au logiciel libre. Google l'a appris à ses dépends.

Cela dit l'attaque permanente contre la brevetabilité des inventions mises en oeuvre par ordinateur par certains intégristes du libre a pour effet justement de dissuader les entreprises les moins informées -notamment les PME- de ce moyen de protection dont elles auraient pourtant bien tort de se priver. Il est donc fort dommage que le ministre relaye un telle désinformation.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.