Bibliographie

Actualité

Envie d'entreprendre

Un CPI blogueur

Intellectual-Property-WebNews - IPWEBNEWS

KM Richard Collin

Contacts

  • Marc de Fouchécour
    Inventeur, mathématicien, professeur à l'ENSAM et surtout un des meilleurs spécialistes du KM en France. Marc est à la croisée des chemins de l'Innovation, du management des connaissances, et de la PI.
  • Yann de Kermadec
    Inventeur, passionné par l'innovation, Yann conseille de nombreuses entreprises pour la mise en place et l'animation d'une politique d'innovation.
  • Denis ETTIGHOFFER
    Conseil en organisation, auteur d'essais décoiffants et conférencier brillant, Denis apporte une vision originale de l'évolution du monde.
  • Etienne KRIEGER
    Docteur ès sciences de gestion à Paris-Dauphine, est cofondateur de NAVIDIS, Etienne est l'animateur infatigable d'une immense communauté de jeunes entrepreneurs.
  • Jean-Sébastien LANTZ
    Enseignant chercheur en économie de l'innovation.
  • Richard Collin
    Pape du KM, manager du futur, organisateur du salon Innovation et KM. Un personnage incontournable !
  • Un excellent confrère blogueur

Liste des notes

« Partenariat d’innovation : nouveau marché public axé sur la R&D | Accueil | Analyse des "écosystèmes" ouverts et fermés, par l'autorité de la concurrence »

16 décembre 2014

Commentaires

Se protéger de la mondialisation en embauchant des fonctionnaires, payés par l'impôt, pour faire le travail des entreprises privées. De la cohérence socialiste à 100%, en effet!

quand je vois ce qu'ils osent proposer, je pense à une réplique de Lino Ventura...
et c'est comme ça tous les jours, de tous les bords.

Jacques Lesourne disait en 1998 : "La France est une Union Soviétique qui aurait réussi"

C'est toujours vrai en 2014, mais on peut se demander si ça va encore durer longtemps...

"J'ai surtout le sentiment d'être extraordinairement influente dans l'équilibre croissance austérité" ...

Son extraordinaire influence me fait un peu peur.

X- Ensae-sciences po-Assas : j'espère qu'elle ne figure pas dans leur " hall of fame"!

Je m'interroge sur cette affirmation :
"(actuellement c’est 36000 €)"
Il me semble que l'on passe d'un dépôt France à une extension UE - on ne redépose pas dans tous les pays Européens - et ceci pour un coût inférieur à une demande d'extension aux USA.
Pouvez-vous confirmer ?
Cordialement.

Ce chiffre de 36000 € est régulièrement repris par les pouvoirs publics, sans mention des modalités de calcul. Il semble qu'il s'agit des coûts de validation d'un brevet européen qui vient d'être délivré dans les 39 pays ayant ratifié la convention sur le brevet européen (frais de traduction et taxes nationales pour chacun des pays). Il s'agit d'une situation théorique, qui ne se produit que très rarement. En tout cas, ce chiffre ne peut en aucune façon être qualifié de "coût du dépôt". Et le chiffre de 1500 € pour les Etats-Unis ne correspond pas non plus à grand chose.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.